Le chiffrier

Le chiffrier est un document de plusieurs colonnes servant à rassembler de l’information comptable provenant des soldes du grand livre et de toutes les écritures de régularisations afin de faciliter le travail de fin d’exercice et la préparation des états financiers. Le chiffrier ne fait pas partie du système comptable tel que les journaux, le grand livre ou les états financiers.

La forme du chiffrier est représentée par une feuille de travail avec de multiples colonnes dont on vient reporter les soldes du grand livre de la balance de vérification et les écritures de régularisation afin de déterminer les montants qui apparaîtront dans les états financiers.

Le tableau 1 présente un exemple de chiffrier. On retrouve dans le chiffrier les éléments suivants :

1 Le titre du chiffrier, le nom de l’entreprise et la date de fin de l’exercice terminé

2 Le nom des comptes

3 La balance de vérification avant régularisation

4 Les écritures de régularisation

5 La balance de vérification régularisée

6 État des résultats

7 Bilan et état des capitaux propres

TABLEAU 1

Cliquez sur le lien ci-dessous pour obtenir un exemple de chiffier

Chiffrier

A Établir la balance de vérification directement dans le chiffrier.

Liste des comptes et de la balance de vérification sans ajustement. Total des montants des débits doit être égale au total des crédits.

B Entrer des écritures de régularisation dans chaque colonne.

Le total des écritures de régularisation au débit doit être égal au crédit.

C Calculer les soldes régularisés.

Additionner chaque compte de la balance de vérification avant régularisation avec les écritures de régularisation. Les débits et les crédits de la balance de vérification après régularisation doivent être égaux.

D Reporter les soldes régularisés des actifs, des passifs et des capitaux propres dans le bilan.

E Reporter les soldes régularisés des produits et des charges dans l’état des résultats.

F Calculer le bénéfice net de l’état des résultats et entrer le montant dans le chiffrier dans la colonne appropriée dans l’état des résultats et le bilan.

Lorsque le chiffrier est établi, il est plus facile de préparer les états financiers et les écritures de régularisations et de fermeture dans le journal général ainsi que leur report dans le grand livre général.

Écritures de régularisation

 

Le chiffrier et le cycle comptable  

 

Outils GETBOX Entreprise

Chiffrier Excel

Chiffrier Google Sheet

Articles liés

Exemples permettant de suivre le cycle comptable d’une entreprise.

Comptabilité financière – Le cycle comptable

Cycle comptable du mois de janvier

Cycle comptable du mois de février

Cycle comptable du mois de mars

Cycle comptable du mois de décembre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *