Les salaires courus à payer

Écriture de régularisation des salaires courus à payer

À la fin de l’exercice, l’on passe l’écriture de régularisation sur les salaires courus à payer pour tenir compte des salaires qui ont été gagnés à la fin de l’exercice, mais qui n’ont pas été payés.

L’entreprise ABCD Inc.  a un exercice financier du 1er janvier 20X8 au 31 décembre 20X8. Elle paie tous ses employés le jeudi de la semaine suivante pour la semaine travaillée du lundi au vendredi. Le 27 décembre 20X8, les employés ont reçu une paie couvrant la période du 19 décembre 20X8 au 21 décembre 20X8.

Le 3 janvier 20X9, les employés ont reçu une paie couvrant la période du 24 décembre 20X8 au 28 décembre 20X8. Le 11 janvier 20X9, les employés ont reçu une paie courant la période du 31 décembre 20X8 au 4 janvier 20X9.

Semaine se terminant le 28 décembre             1,000 $

Journée du 31 décembre                                     200 $

Total                                                                   1,200 $

Nous remarquons à l’aide du graphique que la semaine de salaire du 24 décembre 20X8 au 28 décembre 20X8 et la journée du 31 décembre 20X8 de la semaine de salaire du 31 décembre au 4 janvier 20X9 n’ont pas été enregistrés dans l’exercice financier au 31 décembre 20X8.

Afin de bien faire le rapprochement des produits et des charges, il est important de passer une écriture de régularisation pour tenir compte des salaires de 1,200 $ qui n’ont pas été enregistrés dans l’exercice financier au 31 décembre 20X8 parce qu’ils ont été payés en 20X9.

En 20X9, il est important de ne pas oublier de renverser l’écriture de régularisation afin d’éliminer la dette des salaires à payer.

Article lié

Les écritures de régularisations
Comptabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *