La menace numérique

Kodak et la menace numérique nous permet de bien comprendre l’importance de la menace du numérique pour les entreprises. Ce qui est intéressant dans le cas de Kodak, c’est qu’elle avait consciente de la menace sur son entreprise, mais elle n’a pas su relevé le défi du numérique. Il n’y a rien que bon exemple pour bien comprendre Kodak et la menace numérique et la nouvelle économie numérique.

Après avoir été une des entreprises les plus rentables, Kodak dépose sont bilan en 2012. Elle ne sera plus l’ombre d’elle-même.

Hypothèse 1

Kodak n’a pas su innover et anticipé la révolution numérique.

Faux

Ce n’est pas du tout le cas, parce que c’est Kodak qui a inventé la photo numérique! En 1975, elle lance le premier prototype d’appareil photo numérique.

Hypothèse 2

Kodak n’a pas vu venir la menace du numérique.

Faux

L’entreprise n’ignore pas le numérique, car elle présente le premier appareil photo numérique, le DSC 100, en 1990. Kodak établit un partenariat avec Apple pour lancer un appareil en 1994. En 2005, l’entreprise lance le premier appareil photo au monde équipé de Wi-Fi et capable d’envoyer les photos par courriel.

Hypothèse 3

Kodak n’avait pas les ressources financières pour investir dans le numérique.

Faux.

Kodak était une entreprise des plus profitable à tel point que son président les qualifiait les profits  d’indécents! Leo J. Thomas déclarait en 1985 qu’il est difficile de trouver quelque chose ayant les mêmes marges que la photographie couleur et qui soit légale.

Hypothèse 4

La haute direction n’apportait pas le support nécessaire pour le développement du numérique.

L’entreprise investissait des sommes considérables dans le numérique. De plus, elle a engagé un nouveau PDG, George Fisher de Motorola  une experte en numérique. De plus, elle commande une étude qui annonce que le numérique va remplacer l’argentique d’ici une quinzaine d’années.

Hypothèse 5

Le marché a évolué trop rapidement.

Faux

Kodak invente le numérique en 1975, et le marché ne décolle pas avant l’année 2000. Elle a 25 ans pour réagir.

Le manque d’expertise technique.

Kodak est à l’origine de très nombreux brevets.

Pourquoi a-t-elle échoué?

Principe

Les entreprises dépendent des clients et des investisseurs

Les petits marchés ne peuvent résoudre le besoin de croissance des grandes entreprises

Le premier avantage d’une start-up est qu’elle sera plus motivée par les opportunités des marchés de toute petite taille. Plus une entreprise est grande, plus la taille du marché qu’elle doit développer est importante.

Les marchés qui n’existent pas ne peuvent pas être analysés.

La capacité des organisations définit leur incapacité.

Les entreprises ne peuvent pas tout faire et les ressources sont attribuées aux projets excitants.

L’offre technologique ne peut pas égaler la demande du marché.

Les bons gestionnaires peuvent conduire à l’échec.

GETBOX Académie

Innovation

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *