La comptabilité en partie double

La comptabilité en partie double est un système qui permet de faciliter la comptabilisation en inscrivant les opérations dans au moins deux comptes. Chaque montant doit être inscrit dans un débit ou dans un crédit. Pour l’ensemble de la transaction, le total des débits doit être égal au total des crédits.

La comptabilité en partie double est basée sur l’équation comptable. On représente l’équation comptable par une égalité entre l’actif et le passif plus les capitaux propres. On représente cette égalité par l’équation suivante :

Actif  = Passif  + Capitaux propres

Selon une augmentation ou une diminution du compte, nous comptabilisons de la façon suivante :

Si une opération augmente l’actif, il faut inscrire un débit.

Si une opération diminue l’actif, il faut inscrire un crédit.

Si une opération augmente le passif, il faut inscrire un crédit.

Si une opération diminue le passif, il faut inscrire un débit.

Si une opération augmente les capitaux propres, il faut inscrire un crédit.

Si une opération diminue les capitaux propres, il faut inscrire un débit.

 

 

 

Les règles sur les capitaux propres

Capitaux propres = Investissement – Retrait + Produits – Charges

L’investissement augmente les capitaux propres, il faut inscrire un débit.

Le retrait d’argent (prélèvement ou dividende) des propriétaires diminue les capitaux propres, il faut inscrire un crédit.

Les produits augmentent les capitaux propres, il faut inscrire un débit.

Les charges diminuent les capitaux propres, il faut inscrire un crédit.

Voir compte de contrepartie

 

La représentation de la règle par les comptes en T peut nous aider à comprendre les règles de la comptabilisation des opérations en partie double.

 

Article lié

Le débit et le crédit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *