Le compte de contrepartie pour un actif ou un passif

Le compte de contrepartie permet de réduire la valeur compte d’un compte d’actif ou de passif sans affecté la valeur du compte d’origine. Par exemple, l’enregistrement de la diminution de la valeur d’une immobilisation pour tenir compte de l’amortissement est fait à l’aide du compte de contrepartie amortissement cumulé – nom de l’immobilisation. Cela permet de garder le coût d’acquisition de l’immobilisation au coût d’origine et d’enregistrer la réduction de la valeur comptable à l’aide d’un autre compte.

Exemple du compte de contrepartie d’une immobilisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *