LES OBLIGATIONS

Les obligations sont émises par le gouvernement et par les sociétés. Il s’agit de prêt consentis par l’investisseur à l’émetteur. L’émetteur verse à une certaine fréquence un taux d’intérêt fixe à l’acheteur et doit rembourser à l’échéance un montant que l’on appelle « valeur nominal ». Les coupures sont généralement de 1 000 $.

Le rendement

Le rendement est sous la forme de dividendes fixes et de gain ou de perte en capital. Le rendement peut fluctuer selon les taux d’intérêt et la valeur des obligations. La valeur des obligations est généralement liée à la cote de crédit de l’émetteur et des taux d’intérêt. Le taux de rendement est garanti jusqu’à l’échéance par le taux d’intérêt sauf en cas de difficulté financière.

Liquidité

La liquidité des obligations dépend de la nature du titre. Les obligations négociées à Bourse sont liquides tandis que les obligations négociées hors cote sont beaucoup moins liquides.

Dans certains cas, les obligations peuvent être remboursées en tout temps, à un intervalle précis ou à l’échéance seulement. C’est un marché entre courtiers.

Risque

Le risque des obligations varie selon les taux d’intérêt. Le risque varie de moyen à élever, car leurs valeurs peuvent varier considérablement lorsque les taux d’intérêt sont à la hausse ou que l’émetteur est en difficulté.

Les détenteurs d’obligation ont le droit de se faire payer à même l’actif restant si elle est dissoute, car ils ont priorité sur les actionnaires ordinaires.

Contenu associé

Les types d’investissement