BUDGET POUR LES PETITES ENTREPRISES


Table des matière

  1. Introduction
  2. Le budget directeur
  3. Les composantes d’un budget
  4. Le budget des ventes
  5. Le budget de production
  6. Le budget des matières premières
  7. Le budget de la main-d’oeuvre directe
  8. Le budget des coûts indirects de fabrication
  9. Le budget des stocks de fin de période
  10. Le budget des frais de vente
  11. Le budget des frais d’administration
  12. Le budget des frais financiers
  13. Le budget d’investissement
  14. L’état des résultats prévisionnel
  15. Le bilan prévisionnel
  16. Le budget de trésorerie ou de caisse

1. INTRODUCTION

La gestion d’une entreprise comprend deux éléments de base : la planification et le contrôle. La planification permet à l’entreprise d’être en mesure d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés. La direction doit planifier soigneusement les activités qu’elle doit effectuer au cours des semaines, des mois et des années. Au cours du déroulement des activités, l’entreprise doit contrôler celles-ci afin d’être en mesure de se conformer au plan initialement établi.

On attribue généralement l’échec d’une entreprise à une planification insuffisante. Afin d’éviter les pièges innombrables que devra rencontrer une entreprise sur son chemin, les entreprises établissent des plans pour les aider à réduire les risques. Le processus de planification des activités futures de l’entreprise s’appelle l’établissement d’un budget directeur.

Retour au début de la page

2. LE BUDGET DIRECTEUR

Le budget directeur est un plan adopté par la direction d’une entreprise. Il comprend les budgets particuliers portant sur les ventes budgétisées, les unités qui devront être fabriquées, les matières premières ou les marchandises qui devront être achetées, les dépenses des frais de vente et des frais administratifs qui devront être effectués, les actifs à long terme qui devront être achetés et les sommes d’argent qui devront être empruntées. Le budget directeur comprend plusieurs budgets détaillés qui seront réunis pour former le budget directeur.

Retour au début de la page

3. LES COMPOSANTES D’UN BUDGET

  1. Budget des ventes
  2. Budget de production
  3. Budget des matières premières
  4. Budget de main-d’œuvre directe
  5. Budget des coûts indirects de production
  6. Budget des stocks en fin de période
  7. Budget des frais de vente
  8. Budget des frais d’administration
  9. Budget des frais financiers
  10. Budget des investissements
  11. État des résultats prévisionnels
  12. Bilan
  13. Budget de la trésorerie


Retour au début de la page

4. LE BUDGET DES VENTES

Le budget des ventes représente les quantités qu’on prévoit vente à un prix donné compte tenu des escomptes et des rabais. La prévision des ventes est basée sur les parts de marché et le taux de croissance des ventes et les efforts de commercialisation. Les prévisions peuvent être faites selon la gamme de produits ou selon les régions géographiques.

Le budget des ventes est une approche de haut en bas en s’appuyant sur les données économiques et de l’industrie. Mais il s’appuie aussi sur une approche de bas vers le haut en utilisation les prévisions des vendeurs et des gestionnaires des ventes. Les vendeurs et les gestionnaires connaissent bien les forces et les faiblesses des produits ou des services ainsi que de la concurrence.

Le budget des ventes est dans certains cas un processus de négociation entre les vendeurs et les gestionnaires. Les gestionnaires désirent fixer des objectifs de ventes ambitieuses pour maximiser les revenus tandis que les vendeurs vont fixer des objectifs qu’ils seront en mesure de rencontrer les cibles afin de maximiser leurs rémunérations.

Exemple de budget des ventes

llustration d’un budget des ventes à l’aide d’un exemple simple d’une entreprise en informatique qui offre des cinq services et cinq produits. De plus, l’entreprise permet à ces clients de payer soit comptant ou à crédit.

 

 

Pour télécharger GETBOX Budget

Télécharger GETBOX Budget

Vidéo pour vous aider à enter les données dans GETBOX Budget.

Budget

Retour au début de la page

5. LE BUDGET DE PRODUCTION

Le budget de production représente les ressources qui seront produites pour offrir les produits et les services. Le budget de production varie selon le type d’entreprise. Pour les entreprises qui fabriquent des produits, le budget de production correspond aux coûts des produits fabriqués, pour les entreprises commerciales, le budget de production correspond au coût des marchandises à vendre tandis que pour les entreprises de services, le budget de production correspond au coût des services. En fin de compte, il correspond aux activités qui ne sont pas des activités de vente et d’administration, mais plutôt aux activités reliées directement à la production des produits et services.

Les entreprises de fabrication

Budget de production

Le budget de production représente le nombre d’unités qui devront être produites afin d’avoir les marchandises disponibles pour répondre aux exigences des ventes. Les exigences de la production sont déterminées selon le calcul suivant :

Ventes prévues en unités

Plus : Stocks de produits finis souhaités à la fin

Total des exigences

Moins : Stock de produits finis au début

Production requise

 

Les entreprises commerciales

Budget des achats de marchandises

Le budget de production représente le nombre d’unités de marchandises disponibles pour répondre aux exigences des ventes. Les exigences de la production sont déterminées selon le calcul suivant :

Ventes prévues en unités

Plus : Stocks de marchandises souhaitées à la fin

Total des exigences

Moins : Stock de marchandises au début

Achats requis

 

Les entreprises de services

Budget des coûts de services

Le budget de production représente le nombre d’heures disponibles de la main-d’œuvre et les frais généraux du coût des services pour répondre aux exigences des ventes. Les exigences de la production sont déterminées selon le calcul suivant :

Ventes prévues en unité

Coût de la main-d’œuvre directe en unité

Coût de la main-d’œuvre indirecte en unité

Services requis en unité

 

Article liée

Les composante d’un budget

Retour au début de la page

Retour au début de la page

6. LE BUDGET DES MATIÈRES PREMIÈRES

Le budget des matières premières représente les matières premières que l’on devra acheter pour répondre aux exigences de la production. Lorsque vous avez déterminé votre besoin de production, vous êtes en mesure de déterminer vos besoins en matières premières. Par exemple, si vous devez construire une voiture, vous allez avoir besoin d’acheter des matières premières telles que l’acier, le fer, aluminium, etc. Il existe toujours un délai de livraison entre l’achat et la réception des matières premières pour la production des véhicules et le maintien des stocks au minimum.

La planification des matières premières permet de s’assurer que les matières premières sont disponibles, en quantité suffisante et au bon moment. Si la quantité de matières premières est insuffisante alors vous risquez d’être dans l’impossibilité de produire des véhicules. Si la quantité de matières premières est en surplus alors vous devez assumer des coûts supplémentaires pour le stockage des matières premières. De plus, des stocks plus importants entraînent un impact négatif sur les liquidités de l’entreprise.

Les besoins des matières premières sont déterminés en unités. Ils sont calculés de la façon suivante :

Matières premières pour la production

Plus : Stock de matières premières souhaité à la fin

Total des exigences

Moins : Stock de matières premières au début

Matières premières à acheter

Dans un premier temps, vous devez utiliser votre budget de production pour obtenir la production requise.

 

Retour au début de la page

7. LE BUDGET DE LA MAIN-D’OEUVRE DIRECTE

Le budget de la main-d’œuvre directe représente tous les coûts de main-d’œuvre pour la fabrication des produits et des services autres que les coûts de main-d’œuvre de vente et administration. Ce sont les coûts qui sont rattachés directement à la production.

Les besoins de main-d’œuvre doivent être établis en fonction des exigences de la production des biens et des services. Il est important de bien planifier les besoins de main-d’œuvre afin d’éviter un manque de main-d’œuvre pour effectuer le travail de production. Un surplus de main-d’œuvre aura aussi un impact négatif en occasionnant des coûts supplémentaires et entraînera des licenciements. Les licenciements causent de l’inefficacité et de l’insécurité des employés dans l’entreprise. De plus, il est à éviter de licencier et de réembaucher des employés en fonction des besoins de production.

Entreprise de fabrication d’ordinateur

Le calcul ci-dessous représente le budget de main-d’œuvre directe pour la production d’ordinateur. L’estimation de la main-d’œuvre directe est en fonction des unités à produire. On estime le temps nécessaire à produire les unités de la main-d’œuvre directe.

 

Retour au début de la page

8. LE BUDGET DES COUT INDIRECTS DE FABRICATION

Le budget des coûts indirects de fabrication représente tous les coûts de fabrication à l’exception des coûts des matières premières et de coûts de la main-d’œuvre directe. Exemple des coûts que l’on peut retrouver dans les frais indirect de fabrication.

Salaires de supervision (ex. contremaîtres)

Salaires de soutien (concierges, gardiens, magasinier, etc.)

Entretien du terrain à forfait

Fournitures pour l’usine

Réparations et entretien – machinerie et équipement de l’usine

Dépenses – matériel roulant de l’usine

Réparations et entretien – moules et matrices

Location de machinerie

Fournitures d’emballage pour les produits fabriqués

Énergie de l’usine (électricité, gaz naturel ou propane, vapeur, etc.)

Loyer – bâtiment de l’usine

Entrepôt

Assurances du matériel de l’usine (dommage, responsabilité, incendie)

Amortissements bâtiment – usine

Machinerie et équipement – usine

Matériel roulant (ex. chariot élévateur)

Robot

Améliorations locatives de l’usine

Retour au début de la page

9. BUDGET DES STOCKS DE FIN DE PÉRIODE

Stocks des produits finis

Le budget des stocks de produits finis représente les coûts des unités invendues que l’on retrouve dans les inventaires/ au bilan à la fin de la période financière. Pour établir ce montant, il est nécessaire de disposer des informations pour être capable d’établir les stocks des produits finis. Nous devons dans un premier temps, calculer le coût de fabrication selon la méthode du coût complet. Par la suite, il faut établir le coût unitaire selon la quantité des matières premières et les heures de main-d’œuvre. Puis, en utilisant les unités désirées des stocks des produits finis, les multiplier par le coût unitaire du produit.

Calculer le coût de fabrication

Utiliser l’information des unités des produits finis à la fin( montant en vert)

Calculer le coût unitaire

Calculer le coût de production à l’unité

Calculer le coût des produits finis à la fin en dollars

Retour au début de la page

10. LE BUDGET DES FRAIS DE VENTE

Les frais de vente comprennent tous les coûts pour obtenir une commande ou rendre un produit ou service au client. Par exemple, la publicité, l’expédition, les frais de repas et de déplacement des représentants, les commissions sur les ventes, les salaires des vendeurs.

Publicité et promotion

Frais utilisé pour faire connaitre au public un produit, un service, une entreprise afin d’attirer les clients, comme les dépenses dans les journaux, à la radio, à la télévision, etc.

Frais de repas et représentation

Le nom du compte utilisé pour comptabiliser les frais de repas et de représentation et des divertissements pour solliciter ou conserver des clients, comme les billets de théâtre, de concert, de rencontre sportive ou autre spectacle.

Créances douteuses et irrécouvrables

Montant que l’on estime d’une créance que l’on ne pourra pas recevoir le paiement au courant de l’année.

Assurances

Le compte assurance représente le coût des assurances pour se protéger contre un risque, par exemple les primes ordinaires d’assurance commerciale sur tous les bâtiments, la machinerie et l’équipement.

  • assurance habitation;
  • assurance responsabilité;
  • assurance salaire;
  • assurance invalidité;
  • assurance voyage;
  • assurance maladie;
  • assurance des biens;
  • assurance automobile;
  • assurance sur la vie des dirigeants.

Frais de bureau

Ces frais comprennent les petits articles comme les stylos, les crayons, les trombones, la papeterie et les timbres. Les frais de bureau ne comprennent pas certains articles tels que les calculatrices, classeurs (meubles), bureaux et chaises. Ceux-ci sont considérés comme des immobilisations.

Frais de formation

  • Frais pour la formation des employés;
  • Frais de participation à un congrès;
  • Participation à des colloques.

Fournitures

Le compte fournitures représente le coût des articles utilisés par l’entreprise qui servent indirectement à la production de biens et services. Par exemple, un vétérinaire inscrira les dépenses de médicaments, seringues et autres fournitures, tandis qu’un plombier inscrira le coût des accessoires de nettoyage.

Loyer

Loyer engagé pour des biens utilisés dans l’entreprise, comme le loyer du terrain et de l’immeuble où est située l’entreprise.

Entretien et réparation

Frais pour maintenir en bon état les immobilisations de l’entreprise.

Impôts fonciers

Les taxes municipales et scolaires.

Frais de déplacement

Les frais de voyage et de déplacement pour l’exploitation de l’entreprise.

  • taxi;
  • stationnement;
  • location de véhicule;
  • billets de métro, d’autobus;
  • billets d’avion;
  • chambre d’hôtel.

Télécommunications

Comprends les dépenses de téléphone et de services publics, comme le gaz, l’huile de chauffage, l’eau et l’électricité engagés pour gagner un revenu.

  • service de base;
  • téléphone cellulaire;
  • ligne résidentielle partie d’affaires;
  • interurbain;
  • Internet;
  • hébergement web.

Livraison, transport et messagerie

OLF – Les frais qui sont exigés pour le transport de biens, de marchandises ou de produits par quelque moyen que ce soit.

Frais de véhicule à moteur

Dépenses d’utilisation d’un véhicule à moteur engagées dans le but de gagner un revenu d’entreprise.

  • carburant et huile;
  • intérêts;
  • assurances;
  • droits d’immatriculation;
  • entretien et réparations;
  • frais de stationnement.


Retour au début de la page

11. BUDGET DES FRAIS D’ADMINISTRATION

Les frais d’administration comprennent les coûts d’administration reliés à la gestion générale de l’entreprise. Par exemple, la rémunération de la direction, la comptabilité générale, les frais de secrétariat, les frais juridiques et l’informatique.

Services publics

Comprends les dépenses de services publics, comme le gaz, l’huile de chauffage, l’eau et l’électricité engagés pour gagner un revenu.

  • Électricité;
  • Chauffage;
  • Télécommunications.

Service de base

Téléphone cellulaire;

Ligne résidentielle partie d’affaires;

  • Interurbain;
  • Internet;
  • Hébergement web.

Frais de repas et représentation

Le nom du compte utilisé pour comptabiliser les frais de repas et de représentation et des divertissements pour solliciter ou conserver des clients, comme les billets de théâtre, de concert, de rencontre sportive ou autre spectacle.

Frais comptable, juridique et autres honoraires

Le compte frais comptable, juridique et autre honoraires représente les honoraires professionnels payés à des firmes pour obtenir des conseils, des services ou des consultations pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Frais de déplacement

Les frais de voyage et de déplacement pour l’exploitation de l’entreprise.

  • Taxi;
  • Stationnement;
  • Location de véhicule;
  • Billets de métro, d’autobus;
  • Billets d’avion;
  • Chambre d’hôtel.

Assurances

Le compte assurance représente le coût des assurances pour se protéger contre un risque, par exemple les primes ordinaires d’assurance commerciale sur tous les bâtiments, la machinerie et l’équipement.

  • Assurance habitation;
  • Assurance responsabilité;
  • Assurance salaire;
  • Assurance invalidité;
  • Assurance voyage;
  • Assurance maladie;
  • Assurance des biens;
  • Assurance automobile;
  • Assurance sur la vie des dirigeants.

Impôts fonciers

Les taxes municipales et scolaires.

Taxes d’affaires et permis

Ces dépenses représentent le coût des permis et licences pour les activités d’une entreprise, par exemple les permis et les cotisations annuelles versées pour demeurer membre d’une association commerciale ou professionnelle.

Entretien et réparation

Frais pour maintenir en bon état les immobilisations de l’entreprise.

Loyer

Loyer engagé pour des biens utilisés dans l’entreprise, comme le loyer du terrain et de l’immeuble où est située l’entreprise.

Frais de formation

  • Frais pour la formation des employés;
  • Frais de participation à un congrès;
  • Participation à des colloques.

Fournitures

Le compte fournitures représente le coût des articles utilisés par l’entreprise qui servent indirectement à la production de biens et services. Par exemple, un vétérinaire inscrira les dépenses de médicaments, seringues et autres fournitures, tandis qu’un plombier inscrira le coût des accessoires de nettoyage.

Frais de bureau

Ces frais comprennent les petits articles comme les stylos, les crayons, les trombones, la papeterie et les timbres. Les frais de bureau ne comprennent pas certains articles tels que les calculatrices, classeurs (meubles), bureaux et chaises. Ceux-ci sont considérés comme des immobilisations.

Frais de gestion et d’administration

Les frais de gestion et d’administration.

Livraison, transport et messagerie

OLF – Les frais qui sont exigés pour le transport de biens, de marchandises ou de produits par quelque moyen que ce soit.


Retour au début de la page

12. BUDGET DES FRAIS FINANCIERS

Retour au début de la page

13. BUDGET DES INVESTISSEMENTS

En cours…

Retour au début de la page

14. L’ÉTAT DES RÉSULTATS PRÉVISIONNELS

L’état des résultats prévisionnels sert à présenter les prévisions financières des résultats des revenus et des dépenses sur une base annuelle. Pour établir l’état des résultats prévisionnels des résultats, il faut faire des estimations sur les ventes en se basant sur l’étude de marché tandis que les dépenses seront basées sur les ressources nécessaires pour être en mesure de livrer les produits et les services. Il est important d’essayer d’être le plus près possible de la réalité afin que les hypothèses utilisées soient le plus crédibles possible pour les bailleurs de fonds.

Les bilans prévisionnels servent à présenter la situation financière de l’entreprise à un moment donné. Ils sont une sorte de photographie qui nous permet d’évaluer la valeur de l’entreprise en soustrayant la valeur des actifs à la valeur des passifs. De plus, les bilans prévisionnels nous permettent d’évaluer la valeur du coût des actifs et des passifs. Les bilans sont très utiles pour les créanciers afin d’évaluer le risque de défaut de paiement et la valeur liquidative de l’entreprise.

Retour au début de la page

15. LE BILAN PRÉVISIONNEL

Le bilan d’ouverture

Le bilan d’ouverture représente la structure financière lors du démarrage de l’entreprise. Il comprend l’ensemble des actifs, des passifs et de l’apport des propriétaires lors de la fondation de l’entreprise. De plus, il comprend touts les dépenses engagées avant d’être en mesure de commencer les activités de l’entreprise, par exemple les frais d’incorporation, les honoraires comptables et juridiques, etc. Le bilan d’ouverture sert à décrire les sommes qui seront investies dans le démarrage de l’entreprise.

Encaisse

L’encaisse représente les sommes disponibles pour payer ses opérations. Il comprend les soldes des comptes courants et des comptes d’épargne dans les institutions financières, le solde de la petite caisse, les bordereaux des cartes de crédit, les traites bancaires et toutes les sommes qui sont facilement accessibles. Par contre, on doit exclure les sommes d’argent qui ont des restrictions qui empêchent le paiement des opérations, par exemple les placements échéants dans plus d’un an.

  • Compte courant
  • Compte d’épargne
  • Compte courant – salaires

Comptes clients

Les comptes clients représentent les créances résultant de la vente de produits ou services à crédit.

Provision pour créances douteuses et irrécouvrables

Compte ou l’on estime les sommes qui ne seront pas remboursées par le client ou autre débiteur.

Stocks

Les stocks représentent les marchandises destinées à la vente

Fournitures

Articles utilisés par l’entreprise qui servent indirectement à la production de biens et services. Par exemple, un vétérinaire inscrira les dépenses de médicaments, seringues et autres fournitures, tandis qu’un plombier inscrira le coût des accessoires de nettoyage.

Frais payés d’avance

Les frais que l’on paie avant qu’ils ne soient dus sont appelés des dépenses payées d’avance.

  • Loyer payé d’avance pour un certain nombre de moi
  • Prime annuelle d’assurance
  • Taxes municipales et scolaires

IMMOBILISATIONS CORPORELLES

Terrain

Terrain utilisé pour l’exploitation de l’entreprise.

Bâtiment

Immeubles, entrepôt utilisé pour l’exploitation de l’entreprise.

Mobilier de bureau

Mobilier de bureau utilisé pour l’exploitation de l’entreprise telle que les bureaux, les chaises, les classeurs, etc.

Matériel & équipements

Matériel & équipements utilisés pour l’exploitation de l’entreprise tels que les télécopieurs, les systèmes téléphoniques. etc.

Matériel informatique

Matériel informatique utilisé pour l’exploitation de l’entreprise telle que les ordinateurs, les imprimantes, etc.

Matériel roulant

Matériel roulant utilisé pour l’exploitation de l’entreprise telle que les automobiles, les camions, etc.

Améliorations locatives

Frais pour l’aménagement d’un espace commercialement.

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Logiciels

Application informatique utilisée pour l’exploitation de l’entreprise.

Marques de commerce

La marque de commerce est un droit exclusif d’utiliser un nom, un symbole ou un dessin, par exemple le M de McDonald’s.

Frais de constitution

Déclaration juridique de l’entreprise.

PASSIF À COURT TERME

Découvert bancaire

Facilité de crédit consentie par la banque à son client dont le solde peut être débiteur pour un moment donné.

Emprunt bancaire ou marge de crédit

Emprunt contracté d’une institution financière dont l’échéance est moins d’un an.

Montant de crédit accordé par une institution financière qui ne doit pas dépasser une limite prévue.

Comptes fournisseurs

Créditeurs et charges à payer

Dette qui ne sera exigible qu’ultérieurement.

Frais courus

Les frais courus représentent les sommes engagées, mais qui ne sont pas encore payées dans l’exercice financier, par exemple les vacances à payer.

Salaires et charges sociales

Les salaires et les charges sociales à payer

Intérêts à payer

Les revenus reportés

Taxes à payer

La taxe de vente fédérale et la taxe provinciale à payer

PASSIF À LONG TERME

Emprunt hypothécaire

Emprunt contracté dont les actifs sont donnés en garantie.

Dette à long terme

OLF – Dette qui, dans le cours normal des affaires, ne doit pas réglée au cours des douze prochains mois ou du prochain cycle d’exploitation si la durée de celui-ci excède un an.

AVOIR DU PROPRIÉTAIRE

Capital – propriétaire

Prélèvements

Un prélèvement est un retrait en argent ou sous une autre forme par le propriétaire de l’entreprise.

Apports

Un apport de capital à l’entreprise est une mise de fonds en argent ou sous une autre forme par le propriétaire dans l’entreprise.

LE BILAN PRÉVISIONNEL

Le bilan prévisionnel permet de connaître la situation financière de l’entreprise à une date donnée dans le futur. En général, les prévisions financières sont faites sur une période de trois ans. Elles permettent d’évaluer qu’elle sera la situation financière de l’entreprise dans les prochaines années selon nos hypothèses et nos estimations.

Les bilans prévisionnels sont un bon outil pour prévoir l’état des actifs, des dettes et de la valeur comptable de la situation des propriétaires.

Article lié

Le plan d’affaires

Retour au début de la page

16. LE BUDGET DE TRÉSORERIE OU DE CAISSE

Il est un outil essentiel de planification et de contrôle pour les entreprises. Il est principalement basé sur des prévisions financières afin de permettre à l’entreprise d’évaluer leur liquidité et d’apporter les correctifs nécessaires.

Par exemple, une entreprise peut se retrouver avec un manque de liquidité temporaire pendant une période de l’année lorsque les activités sont plus faibles. Nous avons qu’à penser aux stations de ski. La majorité de leurs activités sont pendant la période hivernale et les activités sont presque inexistantes pendant l’été.

On pourrait comparer les liquidités au plein d’essence d’une automobile. Si vous prévoyez un long trajet sans station-service, par exemple dans le parc des Laurentides, alors il sera important de bien calculer le nombre de plein d’essence nécessaire pour votre parcours si vous ne voulez pas tomber en panne d’essence.

En général, les entreprises prévoient utiliser une marge de crédit, un emprunt ou un contrôle des dépenses pour faire face à un manque de liquidité. Lorsqu’il y a un surplus de liquidité, les entreprises investissent les montants excédentaires dans des produits financiers. Dans ces cas, le budget de trésorerie permet de prévoir la situation pour ne pas être pris au dépourvu. Mieux vaut prévenir que guérir!

Le budget de trésorerie est relativement simple à comprendre, car il représente toutes les entrées et les sorties d’argent futur dans le compte de banque de l’entreprise.

 

Retour au début de la page